AGV : label ou licence, la réponse de l’UPAV : on est d’accord ! (1e partie)
Monday, June 19, 2017

Réponse d’Anne-Sophie Snyers, Secrétaire Générale

1 – la qualité professionnelle d’un agent de voyage – obligatoire – a toujours été liée, en Belgique, à un diplôme ou tout le moins, à la confirmation d’expérience en la matière. Au niveau de l’assurance  insolvabilité, cela donne une sécurité certaine au client, heureusement.

Demain, effectivement, cette obligation de diplôme/expérience disparaît, dommage, mais nous n’avons pas le choix, c’est l’Europe qui nous demande de nous harmoniser avec les autres pays européens (en Espagne, un diplôme de primaire suffit !).

2-Demain, lorsque la licence ne sera plus là, cette même assurance sera toujours obligatoire, licence ou pas, par une loi fédérale et même européenne. Que l’acteur qui vend du voyage (organisateur, intermédiaire, détaillant, vente de prestation unique) se trouve en Belgique ou en Hollande, cette assurance est obligatoire.  En tant qu’UPAV, notre rôle est entre autres de traquer ceux qui n’ont pas cette assurance car il y a un risque réel pour les voyageurs et leur activité n’est alors pas en règle. Quel que soit l’acteur qui agit sur notre territoire.

3- Effectivement, il est question de supprimer la licence en Wallonie en 2018 ; de nouveau, une volonté de la région de s’harmoniser avec nos voisins. La Flandre a déjà appliqué cela, depuis 2014, et fort heureusement, la VVR ne déplore ni d’abus, ni de « touristes » débarquant et faisant n’importe quoi.

 

Read on

PagTour

      
No comments yet

Add/Edit Comment 
Name *
eMail  Will not be published!
Homepage  Will not be published!
Security Code Security Code
Enter Security Code  Case INSENSITIVE
Comment *
 Notify on follow-up  (E-mail address required)
Note: If you are a registered user, on login these form fields
will be pre-filled with your information.